À propos de l'entreprise BORNEY drapeaux - Borney SAS

Créée voici quatre générations, l’entreprise Borney à Argentan vit à l’heure des grands événements mondiaux et voit l'avenir en grand!

 

Histoire

Chronologie

 

  • 1880 : Monsieur Édouard Borney crée à Paris une société de négoce de tissu pour tailleurs
  • 1921 : Messieurs André et Louis Borney créent la société les Fils d’Édouard Borney
  • 1956 : Pierre Borney s’oriente vers la fabrication de drapeaux
  • 1969 : Installation de l’entreprise à Argentan
  • 1970 : Pierre Borney crée Borney SA
  • 1980 : Borney se lance dans les pavillons publicitaires : acquisition de la 1ère machine d’impression en 3 mètres de large
  • 1985 : 1ère  phase d’extension des locaux d’Argentan
  • 1991 : 2ème phase d’agrandissement des locaux d’Argentan
  • 1992 : Borney assure le pavoisement des jeux Olympiques d’Albertville
  • 1994 : Borney est retenue pour les jeux de la Francophonie
  • 1995 : 50ème anniversaire du Débarquement
  • 1998 : Coupe du monde de football
  • 2005 : 60ème anniversaire du Débarquement
  • 2006 : Coupe du monde football
  • 2007 : Acquisition d'un équipement de photogravure digitale directe
  • 2008 : 3ème phase d'agrandissement des locaux situés à Argentan
  • 2009 : Acquisition d'une seconde ligne d'impression de 60 mètres de long
  • 2011 : Acquisition d'une machine d’impression numérique en 2 mètres de large
  • 2013 : Acquisition d’une seconde machine d’impression numérique
  • 2015 : Nouvelle ligne de lavage
  • 2016 : Acquisition d'une machine d'impression numérique en 3,3 m de large et d'une calandre de thérmofixation externe.

 

Créée à Paris en 1880 par Monsieur Édouard Borney, l’arrière grand-père de l’actuel dirigeant, Eric Borney, l’entreprise commence son activité dans le négoce de mercerie et de passementerie, doublures, soieries et fournitures spéciales pour tailleurs et couturières dans le quartier du Sentier. C’est à la deuxième génération en 1921 que la Maison Borney se lance en plus dans le drapeau, les bannières et insignes. La petite histoire raconte que le dirigeant de l’époque, André Borney tient à honorer une commande de drapeaux. La Seconde guerre mondiale terminée, la publicité et la sérigraphie connaissent un plein essor : la société décide donc de changer d’activité. Il semble en effet à Pierre Borney (troisième génération) que la conception et la fabrication de drapeaux constitueraient une activité plus porteuse que celle du commerce de gros de tissus et de matériels pour tailleurs dont il se sépare en 1958. 

L’activité se développe mais l’immeuble parisien tout en hauteur ne convient pas aux grandes productions. L’entreprise souhaite se délocaliser en province et se met à rechercher des locaux plus spacieux. Sur les conseils d’amis, Pierre Borney vient s’installer à Argentan en 1969. Au fil des ans, l’entreprise poursuit sa croissance et emploie une trentaine de salariés.

1980 marque un tournant décisif dans l’histoire de la société Borney qui fait d’importants investissements pour se lancer dans le créneau de la publicité, marché apparemment porteur au vu des nombreuses entreprises qui affichent couleurs et logos sur des pavillons. Les clients, et non les moindres, ne se font pas attendre : Michelin, Air France, Renault, etc.

Si les drapeaux, pavillons et fanions nécessitent toujours d’être cousus, les techniques évoluent. Pour répondre dans les meilleurs délais à toutes les exigences, l’entreprise intègre l’ensemble du processus de fabrication. Les salariés réalisent le dessin, la photogravure, l’impression, la coupe, la couture, la finition et l’emballage des produits. Seul le tricotage est confié à un sous-traitant.

Les vents s’avèrent porteurs pour l’entreprise Borney qui emporte le marché intégral du pavoisement des Jeux Olympiques de 1992 à Albertville. C’est ainsi que les oriflammes Borney ornent le théâtre et les onze sites des JO. Des kilomètres de tissu sont imprimés à cette occasion car les commerçants et hôtels se réunissent pour pavoiser la Savoie, sans oublier l’aéroport de Lyon Saint Exupery. Parallèlement, l’entreprise argentanaise continue son activité pour satisfaire ses clients habituels : Mairie de Paris, Renault, Intermarché (tous les concessionnaires automobiles et les grandes surfaces reçoivent en effet des oriflammes). Deux ans plus tard, en 1994, elle est retenue pour les Jeux de la Francophonie.

L’entreprise ne cesse de se développer pour devenir l’un des tout premiers fabricants français de drapeaux. La gamme des produits se diversifie : à la fabrication de drapeaux s’ajoutent celle des supports publicitaires (fanions, bannières), mais aussi des mâts en aluminium et fibre de verre. L’exportation constitue un des objectifs prioritaires de Borney : en 1993, elle ouvre une filiale en Grande-Bretagne Borney UK. Visant non seulement l’Europe du Nord (Allemagne, Benelux), elle opère dans des pays plus lointains, grâce à certains de ses clients comme Renault, Michelin et Les Mousquetaires. Fournisseur officiel de drapeaux de l’UNESCO, la société a des clients en Afrique.

Autre événement d’importance pour l’entreprise Borney en 1994 : le 50ème anniversaire du Débarquement. Le spécialiste de la fabrication de drapeaux s’efforce de satisfaire rapidement les commandes des Anglais, Américains, Canadiens, Polonais, et bien sûr des Français. Les achats groupés se multiplient à tel point que l’entreprise manque de temps pour estimer précisément le nombre de drapeaux vendus. A cela, s’ajoutent les demandes des particuliers qui veulent également célébrer l’événement en mettant des drapeaux aux fenêtres.

1998, année de la Coupe du monde de football. La PME ornaise est sur le pied de guerre pour fabriquer des drapeaux, des oriflammes, des banderoles, et des mâts porte-drapeaux. 60ème anniversaire du Débarquement en 2005, Coupe du Monde de football 2006, l’entreprise Borney accompagne nombre de grands événements. Elle regrette seulement que les Français pavoisent peu, contrairement aux pays scandinaves où un drapeau flotte à toutes les maisons.

 Depuis cinq générations, l’entreprise familiale ne cesse de progresser pour conquérir de nouveaux marchés. Une visite en Chine convainc Eric Borney, l’actuel Président de se lancer dans de nouveaux investissements : l’acquisition d’une nouvelle machine d’impression (60 m de long) capable d’imprimer des drapeaux d’envergure, et d’un appareil de photogravure pour fabriquer de grands écrans d’impression (3 m de large par 6 m de long).

De grosses machines d’impression permettent de sortir des kilomètres de banderoles. L’entreprise consomme 120 tonnes de polyester et 100 tonnes d’aluminium par an. Du petit drapeau vendu à l’unité à 55 km de banderoles en continu, la PME s’adapte à la demande de ses clients. Toujours en test pour améliorer la résistance des drapeaux dont la durée de vie va de 48 heures à 6 mois, Borney garde pour meilleur allié le vent.

Outre la création d’un site Internet de e-commerce doté d’une photothèque pour les clients et la modernisation de ses logos, la PME familiale veut redynamiser sa façon de vendre. De renommée internationale, non seulement en Europe mais aussi en Algérie, ou à Dubaï pour le Grand Prix de Formule 1, l’entreprise d’une quarantaine de salariés a travaillé sur les Jeux Equestres Mondiaux en 2014 et le 70e anniversaire du débarquement. Borney peut envisager l’avenir avec sérénité.

Nos valeurs

Depuis la création de Borney SAS, nous sommes organisés autour de valeurs fortes qui guident notre action quotidienne :


Intégrité et responsabilité:
L'éthique, la rigueur morale mais aussi la responsabilité vis à vis de nos clients nous engagent, nous répondons à leurs enjeux avec application et sérieux comme s'ils étaient les nôtres. Ouverture d'esprit, honnêteté, respect vis à vis de nos clients, collègues, et partenaires.


Organisation, excellence technique, indépendance :
Une organisation structurée, couplée avec l'excellence technique sont les principes fondateurs de notre fonctionnement. Nous sommes indépendants dans nos manières de penser, dans nos choix et dans notre faculté à proposer des solutions innovantes à nos clients.

Bienveillance, bon sens et flexibilité :
Veiller au bien de l'autre, lui apporter des solutions en empruntant le chemin le plus simple et le plus rapide. S'adapter en permanence au marché, aux contraintes et aux exigences sans sacrifier la qualité et le service.


Continuité et vision à long terme :
Les générations se succèdent mais notre expertise et nos compétences perdurent, nous investissons régulièrement afin d'adapter notre outil de production aux nouvelles techniques d'impression pour coller aux évolutions perpétuelles du marché. 
Notre regard est tourné vers l'avenir en repérant les potentialités futures, en développant nos outils et en imaginant de nouvelles solutions à proposer aux attentes et besoins de nos clients.

Responsabilité sociale et sociétale de l'entreprise : Nos engagements


Pour nous elle couvre différents aspects, la responsabilité vis à vis de nos collaborateurs, de nos clients, de nos fournisseurs et l'impact de notre activité sur la planète afin de prendre un chemin vertueux, de réfléchir à l'efficience globale: 

Pour nos collaborateurs : Esprit d'équipe et d'entreprise, implication et ambition, autonomie, formation, partage des fruits du développement de l'entreprise.
Nous sommes très attachés au respect des personnes, c'est pourquoi nous encourageons le dialogue pour partager les différentes visions, et pour mieux impliquer nos équipes pluridisciplinaires dans le fonctionnement de l'entreprise. Le savoir cumulé de chacun est un trésor à partager.

Pour nos fournisseurs : Fidélité, respect et confiance afin de construire une relation fiable et perenne. 
Nous sommes attentifs au choix des circuits courts,  au maintenir d'une dynamique de l'économie locale, au choix de matières éco responsables, aux fabricants sensibles au développement durable, et encourageons prioritairement le "made in France".  

Pour nos clients : Accompagnement et suivi personnalisé, conseil, respect des contrats et de la parole donnée, compétitivité, qualité et réactivité.
Nous considérons notre rôle vis à vis de nos clients comme celui d'un véritable partenaire, doté d'une écoute attentive, un conseiller honnête et fiable, pouvant apporter une expertise technique, une analyse optimisée et un regard bienveillant pour mener à bien tous leurs projets.

Pour la planète : Depuis plusieurs années, nous nous engageons à limiter l'impact de notre société sur notre environnement. 

Sur le plan environnemental et écologique, nous utilisons essentiellement des matières premières comme le polyester tricoté ou non tissé,100 % recyclable, imprimé avec des pâtes d’impression à base aqueuse et des pigments naturels, tout chez nous se lave à l’eau claire, pas d’utilisation de produits solvants.  

Nous entamons une démarche pour être certifié Imprim’Vert, cette démarche nous engage à réduire, éliminer et trier tous nos déchets : les chiffons et les emballages souillés, à sécuriser le stockage des liquides neufs, ne pas utiliser des produits étiquetés « toxiques », opter pour une impression recto/verso du papier, tri et recyclage des toners, piles, des cartouches, des néons et des ampoules. 

Tri et recyclage avec traçabilité des déchets solides (bois, cartons, métaux) et liquides.

Nous nous intéressons de manière permanente aux nouvelles matières premières totalement recyclées qui surgissent, en collaboration avec nos principaux fabricants de matières premières et de machines.

Nous investissons régulièrement dans des équipements de plus en plus performants, permettant l’optimisation des tirages groupés, rationalisant les pertes matières, la rapidité d’impression permet une optimisation des coûts de production et donc notre impact sur la planète.

Entreprise à taille humaine, peu hiérarchisée, le dialogue et le management sont participatifs, la polyvalence et l’implication de chacun permet de faire avancer l’entreprise ensemble et d’affronter les futurs challenges dans les meilleures conditions.

Les personnels sont formés régulièrement afin d’améliorer les processus de fabrication, à la sécurité dans le but de limiter les accidents de travail, une prime de participation aux bénéfices en fin d’année est répartie à tous les salariés. Des réunions inter services régulières permettent d’échanger sur la production et le traitement éventuel de la non qualité, des dossiers en SAV et des retours clients.